Bannière

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


CONFERENCE DE PRESSE SUR LES GRANDES REALISATIONS DU MINISTERE A LA PRESIDENCE CHARGE DES AFFAIRES DE LA COMMUNAUTE EST AFRICAINE

Les grandes réalisations du Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine, au cours du Troisième Trimestre de l’année 2018-2019, s’inscrivent dans le cadre du Plan d’Actions Annuelles 2018-2019, et se résument comme suit :

(a) Retraite du Personnel du Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine

(b) Organisation des Campagnes de Sensibilisation et d’Echange d’Informations sur les Projets et Programmes de la Communauté Est Africaine.

(c) Organisation des réunions de Consultations Nationales sur les projets et programmes communautaires.

(d) Coordination de la participation du Burundi aux rendez-vous communautaires qui se sont tenus dans les autres Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine et au Burundi.

(e) Harmonisation des Textes Législatifs et Réglementaires aux dispositions du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine.

(f) Suivi de la mise en application du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine.

  1. I. DU DEROULEMENT DES ACTIVITES AU COURS DU PREMIER SEMESTRE DE L’ANNEE 2018-2019

II.a) Retraite du Personnel du Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine

1    Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a organisé une retraite stratégique de son personnel sur la mise en œuvre de son Plan d’Actions pour le deuxième Semestre de l’année 2018-2019 et plus précisément pour la période allant de janvier à juin 2019 qui s’est tenue Bujumbura, en date du 18 janvier 2019.

Les travaux de cette retraite ont été une occasion en or offerte à tout le personnel du Ministère pour échanger, sans faux fuyants, sur le rôle des uns et des autres et chacun en ce qui le concerne, conformément à son cahier de charges pour que le Ministère à la Présidence puisse accomplir à plein rendement son rôle de coordination du processus d’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine en général et de la mise en œuvre réussie du Plan d’Actions pour le deuxième trimestre de l’année 2018-2019 en particulier.

Cette retraite a été également une occasion pour les nouveaux cadres du Ministère, de signer leurs Contrats de Performance avec leur supérieur pour la période de six (6) mois, allant de Janvier à Juin 2019.

II.b) Organisation des Campagnes de Sensibilisation et d’Echange d’Informations sur les Projets et Programmes de la Communauté Est Africaine

2 Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a assuré le suivi de la mise des activités de sensibilisation et d’échange d’information sur l’intégration au sein de la Communauté Est Africaine organisées par l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine.

Les activités de cette sensibilisation étaient centrées sur le thème « Agenda de l’intégration au sein de la Communauté Est Africaine : accéder aux gains et évaluer les défis ».

Les activitéssous examen ont couvert la période allant du 01erau 06 février 2019 etont été une occasion propice pour ces Honorable Députés Burundais, Membres de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine d’échanger avec les citoyens burundais sur le rôle de cette Assemblée, en tant qu’organe législatif, dans le processus d’intégration au sein de la Communauté Est Africaine.

 

3    Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a également assuré l’Organisation d’un atelier sur l’utilisation du système de suivi en ligne EAMS Burundi comme outil de suivi de la mise en œuvre des décisions et directives prises au niveau communautaire et du protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine.

 

Les travaux de cet atelier ont vu la participation massive et active des Points Focaux pour les Affaires de la Communauté Est Africaine au sein des Institutions et Départements Ministériels pour discuter des questions thématiques importantes sur l’utilisation du système de suivi en ligne de la mise en œuvre des engagements communautaires EAMS Burundi.

En organisant cet atelier, il était attendu que la capitalisation sur le système EAMS Burundi puisse contribuer à la création des conditions requises pour pouvoir anticiper et de préparer de façon stratégique et documentée la participation du Burundi à toutes les activités relatives aux projets et programmes d’intégration régionale, lesquelles activités seront intégrées dans le processus national de programmation et de budgétisation.

4    Il sied de signaler que le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a assuré la coordination de l’animation de plus d’une vingtaine (20) d’émissions radiodiffusées visant à sensibiliser et informer la population sur l’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine.

II.c) Organisation des réunions de Consultations Nationales sur les projets et programmes communautaires.

Les réunions de consultations Nationales constituent des occasions en or offertes aux Burundais pour apporter leur contribution substantielle au développement/àl’élaboration des projets et programmes ainsi que des politiques de la Communauté Est Africaine.

5    A cet effet, le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a, en collaboration avec le Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine d’une part,l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine d’autre part, organisé treize (13) réunions de Consultations Nationales :

a.  Premièrement, sur le Projet de la Stratégie sur la Communication des risques et des crises au sein des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine (Cas des Pandémies et Epidémies).

b.  Deuxièmement,sur la stratégie qui vise la revitalisation et la transformation des secteurs du cuir et du textile au sein de la Communauté Est Africaine afin de générer un impact plus important sur le développement en termes d’emploi, du revenu et de la réduction de la pauvreté.

  1. Troisièmement,sur l’harmonisation des systèmes de pharmacovigilance au sein des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine.

d.  Quatrièmement, sur la Mise en œuvre du Projet de Réseau d’Echange d’Informations de Cinquante de Cinquante (50) Millions de Femmes Africaines au sein des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine et la mobilisation leur appui comme Parties Prenantes clés.

e.  Cinquièmement, sur le projet de Politique et de Stratégie Forestière de la Communauté Est Africaine ainsi que son Plan d’Actions.

  1. Sixièmement, sur la facilitation du commerce transfrontalier des produits cosmétiques et alimentaires au sein de la Communauté Est Africaine.

g.  Septièmement, sur le Projet de Rapport de l’état de la Santé Maternelle, des Enfants, des Adolescents, le Rapport de 2018 sur le VIH/SIDA et la Carte Score 2018 sur le VIH/SIDA et le Rapport régional sur la Gestion des Connaissances pour le Site Web sur la Santé au sein de la Communauté Est Africaine.

h.  Huitièmement, sur les mécanismes d’élimination des restrictions sur le Commerce des services au sein de la Communauté Est Africaine.

  1. Neuvièmement, sur la politique de gestion des réfugiés au sein des Pays Partenaire de la Communauté Est Africaine.
  1. Dixièmement,sur la mise en œuvre du Cadre de renforcement des systèmes de protection des droits de l’enfant au sein de la Communauté Est Africaine.

k.  Onzièmement,sur le cadre de surveillance des écosystèmes au sein de la Communauté Est Africaine.

  1. Douzièmement, sur l’assainissement budgétaire dans le secteur agricole au sein de la Communauté Est Africaine en vue de la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo.
  1. Treizièmement, sur l’analyse du projet de loi de la Communauté Est Africaine sur le Conseil de la Jeunesse de 2017.

II.d) Coordination de la participation du Burundi aux rendez-vous communautaires qui se sont tenus dans les autres Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine et au Burundi

6    Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africainea assuré la coordination de la participation du Burundi aux rendez-vous communautaires à travers la facilitation des délégués en termes de facilités logistiques, financières et techniques.

Le processus de coordination de la participation du Burundi aux différents rendez-vous communautaires se fait à trois niveaux distincts à savoir :

(a)       Quatre-vingt-dix-neuf (99) cas d’événements communautaires organisés dans d’autres Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine ;

(b)      Seize (16) cas des rendez-vous communautaires organisés sur vidéoconférence ; et

(c)       Quatre (4) cas des rendez-vous communautaires organisés au Burundi.

7    Chaque fois qu’il y a eu une activité ou un rendez-vous communautaire organisé soit au Burundi, dans d’autres Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine ou sur Vidéoconférence, le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a systématiquement organisé des réunions préparatoires pour dégager la position du pays, et des réunions de restitution pour une plus large appropriation et suivi de la mise en œuvre des décisions/directives ou recommandations.

II.e) Harmonisation des Textes Législatifs et Réglementairesaux dispositions du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine.

8    Dans le cadre de l’harmonisation des textes législatifs et réglementaires aux dispositions du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine, le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a organisé un atelier pour actualiser la liste des Textes Législatifs et Réglementaires potentiellement incompatible avec les dispositions du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine tenue à Bujumbura, en date du 28 mars 2019.

Les travaux de cet atelier ont une occasion pour les participants d’évaluer l’état d’avancement dans le processus d’harmonisation des lois et règlements avec les dispositions du Protocole du Marché Commun et celui de l’Union Monétaire de la Communauté Est Africaine. Le constat est que le processus sous examen suit un rythme très lent.

Il sied de souligner que les travaux de l’atelier sous examen ont été également un cadre privilégié pour les participants de mener des échanges fructueux visant à apporter des solutions durables aux difficultés liées à l’accélération du rythme d’adoption des textes nationaux harmonisés avec ceux de la Communauté Est Africaine, et ainsi contribuer efficacement à l’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine, sous l’angle juridique.

II.f) Suivi de la mise en application du protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine

9    Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a, en collaboration avec le Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine, assuré l’organisation de la réunion du Comité National chargé du suivi de la mise en œuvre du protocole portant création du Marché Commun de la Communauté East Africaine tenue à Bujumbura, du 28 au 30 mars 2019.

Les participants aux travaux de cette réunion ont eu l’occasion de fournir des données fiables et complètes sur l'état d'avancement de la mise en œuvre du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine, sous tous ses aspects, pour la période allant de juillet à décembre 2018 et ont présenté les réalisations et les défis y relatifs sans oublier de faire des propositions concrètes sur la voie à suivre.

10 Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine est satisfait de ses réalisations au cours du troisième trimestre de l’année 2018-2019.

 

 

Je vous remercie de votre aimable attention

 

Fait à BUJUMBURA, le 19 Avril 2019.-

 

 

 

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

Featured Videos