Bannière

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


Réunion de consultations nationales sur l’assainissement budgétaire dans le secteur agricole au sein des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine.

Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a, en collaboration avec le Comité sur l’agriculture, le tourisme et les ressources naturelles de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine, organisé, le mercredi 20 mars 2019, une réunion de consultations nationales sur l’assainissement budgétaire dans le secteur agricole au sein des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine.

Dans son discours d’ouverture des travaux de la réunion, l’Ambassadeur Jean RIGI, Secrétaire Permanent au Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine, a indiqué que le Comité sur  l'agriculture, le tourisme et les ressources naturelles de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine joue un rôle essentiel pour amener la population de la région au processus d'intégration, en ce qui concerne les secteurs de l'agriculture, du tourisme et des ressources naturelles.

L’Ambassadeur Jean RIGI a profité de cette occasion pour exprimer sa satisfaction vis-à-vis de l'Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine pour avoir adopté le projet de loi de 2015 sur la protection et la gestion des forêts au sein de la Communauté Est Africaine. Ce projet de loi, a-t-il éclairci, établit un cadre juridique régional pour la gestion et la conservation de l'environnement.

Selon toujours le Secrétaire Permanent au Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine, le projet de loi sous examen vise à promouvoir le développement, la protection, la conservation, la gestion et l'utilisation durable des forêts au sein de la Communauté Est Afrique en général et les écosystèmes forestiers transfrontaliers en particulier dans l'intérêt des générations actuelles et futures.

Dans l’optique de la mise en œuvre et de l’appui dudit projet de loi de la Communauté Est Africaine, a-t-il déclaré, la République du Burundi a mis en place un programme national intitulé "Ewe Burundi Urambaye" qui vise à planter des arbres partout où cela est jugé nécessaire et notamment dans le but de promouvoir l’emploi des jeunes.

Il a rappelé aux participants que le Traité portant création de la Communauté Est Africaine, en son article 105 alinéa 1, stipule que les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine adoptent un régime de rationalisation de la production agricole en vue de promouvoir la complémentarité, la spécialisation et la durabilité des programmes agricoles nationaux.

Selon la Déclaration de Malabo, a déclaré l’Ambassadeur Jean RIGI,les pays africains se sont engagés à allouer au moins 10% des dépenses publiques annuelles au secteur agricole.

C’est ainsi qu’il a remarqué qu’il est encourageant de noter que la République du Burundi est à la hauteur de la tâche depuis cinq ans, avec une légère diminution de l'allocation pour l’année 2018/2019, avec respectivement 11,7% en 2015, 12,3% en 2016 et 10,4% en 2017, 9,6% en 2018/2019 et 10,1% en 2019/2020.

L’Ambassadeur RIGI a terminé son discours en affirmant que pour réussir le pari relatif à la mise en œuvre de la déclaration de Malabo qu’il incombe aux gouvernements des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine de mettre en place de bonnes politiques afin d’assurer le partage équitable des ressources nécessaires à un développement durable et harmonieux.

Signalons que le Comité sur l’agriculture, le tourisme et les ressources naturelles de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine a organisé les réunions de consultations nationales sur l’assainissement budgétaire dans le secteur agricole, à travers tous les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine, pour la période allant du 17 au 21, dans le but de débattre avec toutes les Parties prenantes  sur les questions liées à la déclaration de Malabo et discuter sur la façon d'améliorer les allocations budgétaires au secteur agricole.

 

 

 

 

 

 

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

Featured Videos