Bannière

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


Organisation d’une réunion de consultations nationales sur les lignes directrices harmonisées sur le renforcement du système de pharmacovigilance dans les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine.

Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a, en collaboration avec le Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine, organisé, du 19 au 20 février 2019, une réunion de consultations nationales sur les lignes directrices harmonisées sur le renforcement du système de pharmacovigilance dans les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine.

Les travaux de cette réunion, qui a été une occasion en or offert aux burundais d’apporter leur contribution substantielle à la mise en œuvre des projets et programmes de la Communauté Est Africaine, se sont déroulés dans les enceintes de Martha Hôtel de Bujumbura.

Lors de l’ouverture des travaux de la réunion, Dr Emmanuel BAMENYEKANYE, Directeur du Département des Pharmacies, du Médicament et des Laboratoires au Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA, est revenu sur l’utilité de la pharmacovigilance.

Selon le Dr BAMENYEKANE, la Pharmacovigilance permet l'identification, l'évaluation et la compréhension des risques, y compris les facteurs de risque lorsque les médicaments sont mis en circulation sur le marché après autorisation. La Pharmacovigilance permet également, a-t-il poursuivi, de prendre des mesures pour prévenir les réactions indésirables des médicaments chez les patients.

Avec le processus d'enregistrement des médicaments, a affirmé Dr BAMENYEKANYE, la pharmacovigilance est une priorité au sein de la Communauté Est Africaine en vue d’une surveillance régulière des médicaments utilisés dans les établissements sanitaires afin de notifier les effets secondaires de certains produits.

Le Dr BAMENYEKANYE a également souligné que les systèmes de pharmacovigilance qui sont en vigueur actuellement au sein des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine se trouvent à des niveaux différents de développement et l’harmonisation de ces systèmes revêt d’une importance capitale.

C’est à ce niveau qu’il a indiqué que le système harmonisé de pharmacovigilance, une fois mis en place,facilitera l'uniformité des procédures dans la réalisation des activités de pharmacovigilance, rassemblera les compétences régionales, encouragera l'apprentissage et réduira la duplication des efforts et des ressources entre les Autorités de réglementation des médicaments au sein de la Communauté Est Africaine.

Les réunions de consultations nationales sur les lignes directrices harmonisées sur le renforcement du système de pharmacovigilance dans les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine qui sont organisées, du 04 au 26 février 2019, rentrent dans le cadre d’une recommandation de la Quatorzième Réunion du Comité de Pilotage pour le projet sur l’harmonisation de la Régulation des Médicaments (EAC-MRH Programme).  Selon cette recommandation, la validation du Document de projet final y relatif devrait intervenir avant la tenue de la Dix-huitième Réunion du Conseil Sectoriel des Ministres en charge de la Santé prévue au mois de mars 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

Featured Videos