Bannière

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


Vers l’harmonisations des Législations, des Politiques et des Stratégies Nationales sur le VIH/SIDA dans les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine.

Disséminer le rapport global sur l’analyse des législations, les projets de lois et les stratégies en rapport avec le VIH/SIDA dans les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine dans le but d’harmoniser et les lois et les politiques sur le VIH et le sida dans les pays Partenaires de la Communauté Est Africaine, tels étaient les objectifs de l’atelier qui s’est tenu à Bujumbura du 21 au 22 Octobre, 2015.Cet atelier rassemblait les Honorables membres de l'Assemblée législative de la Communauté Est Africaine, les membres du  Parlement national et le Sénat, des experts des ministères de la santé publique et de la lutte contre le sida, les représentants du Ministère à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine ainsi que les membres de diverses organisations de la société civile œuvrant dans le secteur du VIH/SIDA.

Dr. Dionis NIZIGIYIMANA, Secrétaire Permanent, au Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida a indiqué que l'atelier est organisé dans le contexte de l'harmonisation des instruments juridiques et politiques pour une riposte efficace au VIH / SIDA au sein de la Communauté Est Africaine. Il a également noté que les objectifs de cette analyse ont  été articulés sur l'identification des lacunes stratégiques et les défis liés au cadre juridique et réglementaires dans les Etats Partenaires de la Communauté Est Africaine et sur l'élaboration de recommandations sur les mesures pour renforcer et harmoniser  les lois et les politiques nationales en vue de l'harmonisation au niveau régionale.

L’Honorable BUCUMI Emérence, membre de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine et membre du comité sur les objectifs généraux qui traite les questions en rapport avec les affaires sociales et plus particulièrement en matière de santé, a indiqué que l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine a adopté plusieurs projets de lois y compris celui en rapport avec la prévention et la gestion du VIH/SIDA ,qui a été signé par les chefs d’Etat de la région et qui constitue par conséquent un cadre juridique régional. Dans le cadre  de la mise en application du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine, elle a précisé que le VIH/SIDA sera considéré comme une maladie transfrontalière et que les Etats Partenaires devraient trouver des mécanismes d’évaluation  et de suivi pour la mise en application du cadre juridique en matière du VIH/SIDA.

Les orateurs du jour qui sont respectivement Madame Christelle Diwouta le consultant et le Dr. Michael Katende, le représentant du Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine,  ont indiqué que la région connait toujours un taux de prévalence et d’infection du VIH toujours élevé et que la région doit harmoniser ses lois, ses politiques et stratégies en matière de VIH/SIDA.Ils ont tour à tour présenté les principales conclusions de l’analyse des législations, les projets de lois et les stratégies en rapport avec le VIH/SIDA dans les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine. Madame Christelle Diwouta a insisté sur les questions en rapport avec la criminalisation de la transmission volontaire du VIH et du SIDA, la discrimination liée au VIH et au SIDA, les tests et la divulgation obligatoire du VIH et SIDA, le VIH et le sida en milieu de travail y compris les tests du VIH/SIDA avant l'emploi, les enfants, le VIH et le SIDA en rapport avec les lois, les coutumes, les traditions et  la religion etc. Le Dr. Michael Katende a informé aux participants que le projet de loi sur la prévention et la gestion des questions en rapport avec le VIH/SIDA est encore sous les juridictions de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine avant sa signature par tous les Chefs d’Etat de la région.

A toutes fins utiles, il est important de noter que deux grandes recommandations ont été formulées notamment l’envoie d’une communication officielle relative à la signature du projet de loi en rapport avec la prévention et la gestion du VIH/SIDA au gouvernement du Burundi ainsi que le soutien du Ministère en charge de l’EAC dans la dissémination des résultats de l’analyse global des législations, des projets de lois et des stratégies relatives au VIH/SIDA aux partenaires nationaux.

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

Featured Videos